Главная 7 Maladies de l'oreille, du nez et de la gorge 7 Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants: comment traiter sans chirurgie les remèdes populaires, critiques

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants: comment traiter sans chirurgie les remèdes populaires, critiques

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants: comment traiter sans chirurgie les remèdes populaires, critiques

Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants est un processus obligatoire et important auquel tout parent devrait être prêt. Afin de prévenir les conséquences désagréables sous forme d’adénoïdite et de déficience auditive, ainsi que de ne pas se rendre à l’opération, seul moyen de sortir de la situation, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations médicales.

Pour soigner les végétations adénoïdes, une thérapie complexe, comprenant des approches médicamenteuses, homéopathiques et physiothérapeutiques, est nécessaire, et seule cette opération peut permettre d’obtenir des résultats durables.

Le traitement conservateur est-il efficace?

Le traitement des adénoïdes hypertrophiés chez un enfant doit être prolongé, au moins 2 à 3 mois, pour obtenir un résultat stable. L’efficacité du traitement dépend de la compétence du médecin et de la persévérance des parents, sinon les végétations adénoïdes ne diminueront pas et continueront de poser des problèmes à l’enfant.

Si, parallèlement à l’inflammation des végétations adénoïdes, l’enfant est souvent et continuellement malade, vous devez en rechercher la cause. C’est peut-être le résultat d’une infection chronique que l’immunologiste peut détecter.

S’il n’y a pas d’agent infectieux, il est nécessaire d’augmenter l’immunité sous la supervision d’un pédiatre et de suivre le traitement recommandé par l’ENT.

Réduire les adénoïdes signifie vaincre le processus inflammatoire avec des médicaments antimicrobiens, anti-inflammatoires et immunomodulateurs. Vous pouvez essayer un traitement avec des remèdes homéopathiques et des recettes folkloriques.

L’essentiel est de le faire sous la surveillance d’un médecin, puisqu’un médicament est efficace pour un enfant, un autre peut non seulement aider mais aussi faire du mal.

La question de l’élimination des végétations adénoïdes ne devrait être décidée par le médecin qu’après la suppression du processus infectieux. Dans la plupart des cas, lorsque la rémission est stable, l’opération n’est pas nécessaire et, par conséquent, la plupart des médecins préfèrent le traitement conservateur des adénoïdes chez les patients pédiatriques.

Traitement médicamenteux

Les antibiotiques pour le traitement des végétations adénoïdes ne sont pas prescrits, à l’exception des cas où une infection bactérienne se mêle à l’inflammation et, sans sa suppression, la végétation adénoïde ne peut être réduite. Le traitement repose sur l’élévation de l’immunité locale et générale, le nettoyage du nez et des sinus maxillaires de l’accumulation de mucus et le rétablissement de la respiration.

Lavage nasal

Souvent, pour débarrasser l’enfant des accumulations de mucus et ajuster sa respiration avec le nez, il suffit de procéder à quelques lavages nasaux. La procédure est utile pour la rhinite et pour la prévention des rhumes et des infections.

Besoin de le dépenser dans la salle de bain. L’enfant se penche au-dessus de l’évier et le parent entre dans la composition médicinale d’abord dans une narine, puis dans l’autre.

Les premières procédures peuvent être effectuées en injectant lentement du liquide dans le nez, puis en augmentant la pression. Flushing a le meilleur effet.

Pour un lavage, 3-4 bidons de liquide dans chaque narine suffiront.

Quoi laver? Les tisanes donnent un bon effet:

  • Mélangez de l’herbe sèche avec du pieds de pied, du calendula et de la prêle. Faites bouillir 15 grammes d’herbe dans 25 ml d’eau, puis infusez pendant environ 2-3 heures. Utiliser pour le lavage ou l’instillation dans le nez.
  • Mélanger les pétales de roses blanches, l’achillée, la racine de réglisse, les feuilles de fraise et le bouleau à parts égales, verser de l’eau bouillante et faire bouillir. La décoction est préparée et appliquée de la même manière que la première.
  • Consommez à parts égales la série d’herbes, la lentille d’eau, l’absinthe, le millepertuis, les racines de calamus et les fleurs de trèfle. Préparez une décoction et appliquez de la même manière.

Si le médecin vous prescrit des gouttes ou des huiles thérapeutiques, leur utilisation sera beaucoup plus efficace après le lavage du nez, car l’introduction dans la narine des gouttes même les plus efficaces ne sera d’aucune aide si les voies nasales sont bouchées par du mucus et du pus.

Aussi efficace pour laver le sel de mer. La composition peut être préparée indépendamment à l’aide de sel pharmaceutique, ou vous pouvez acheter un spray prêt à l’emploi ou un système de lavage à base d’eau de mer.

De nombreux médecins recommandent d’instiller dans le nez, après le lavage, le protargol chute à une concentration de 2%. Cela donne un effet desséchant, guérissant, réduit l’inflammation et réduit légèrement les végétations adénoïdes.

Une prescription fréquente est le spray Rhinofluimucil. Il a un effet mucolytique (diluant), nettoie les sinus du contenu infecté et supprime les poches des tissus.

Le double effet du médicament vous permet de nettoyer le nez et de faciliter la respiration.

Comment traiter les végétations par inhalation? Il y a plusieurs façons de le faire. L’inhalation aidera à atteindre les objectifs suivants:

  • réduire les poches muqueuses
  • réduire l’inflammation
  • améliorer le drainage lymphatique et l’irrigation sanguine
  • augmenter l’immunité locale.

Chacune de ces tâches est réalisée en utilisant différents médicaments et remèdes à base de plantes. Appliquer pour l’inhalation avec les végétations adénoïdes besoin d’un nébuliseur.

L’inhalation de vapeur pendant la période d’exacerbation ne peut que nuire, en provoquant l’infection de descendre dans les voies respiratoires inférieures.

Pour l’inhalation, les médecins recommandent souvent les médicaments suivants:

  • Ambrobene – pour liquéfier et éliminer le mucus, si l’inflammation des végétations adénoïdes s’accompagne d’une toux
  • Fluimucil – un médicament antibactérien, est prescrit pour les processus inflammatoires sévères
  • Derinat – renforce l’immunité locale
  • Hydrocortisone, Pulmicort – soulage les poches et l’hyperhémie des muqueuses.

Les inhalations sèches sont effectuées en appliquant une goutte d’huile essentielle sur un coton-tige et en respirant ses vapeurs pendant 10 minutes. En outre, l’huile peut être déposée sur le sel chauffé, l’inhalation de sel s’avérera (vous devez respirer sur le sel avec de l’huile essentielle pendant 5 à 10 minutes, recouvert d’une serviette).

Convient à ces fins à l’huile de thuya, de sapin, de pin, de menthe et d’eucalyptus.

L’inhalation de cycloferon s’est révélée être un moyen assez efficace de contracter une adénoïdite et d’autres maladies du nasopharynx. C’est un immunomodulateur à large spectre avec un effet puissant.

Le médicament n’est pas disponible sous forme d’inhalation, mais dans ces cas, prenez la solution pour injection (1-2 ampoules), mélangée à 4 ml de solution saline et passez-la par inhalation.

Vous devez respirer pendant au moins 5 minutes. Le cours dure 10 jours et une inhalation par jour. De nombreux parents ont noté une dynamique positive dans le traitement des végétations adénoïdes après l’inhalation.

Cryothérapie

La cryothérapie est un moyen moderne de soigner les végétations adénoïdes sans chirurgie. La cryothérapie des végétations adénoïdes est réalisée à l’aide d’azote liquide, plus précisément de ses effets sur l’amygdale élargie, de sorte qu’elle diminue en taille.

Au cours du traitement, le médecin peut détruire certaines zones de végétation, celles-ci disparaissent ensuite de manière autonome et totalement indolore.

Indications de la cryothérapie:

  • végétations adénoïdes 1-2 degrés
  • rhinite récurrente ou chronique
  • maladies infectieuses et catarrhales fréquentes sur le fond d’une amygdale élargie.

La procédure commence par une anesthésie locale, puis un endoscope avec une mini-caméra est inséré dans le nasopharynx. Les données qui en résultent sont affichées sur le moniteur. Les végétations adénoïdes agrandies sont traitées avec des vapeurs d’azote alimentées par un tube.

Dans ce cas, l’enfant sort des narines de la vapeur. Le processus est rapide – plusieurs approches suffisent pendant 5 secondes.

Pendant la procédure, l’enfant ne ressent pas de sensations désagréables et inconfortables, et le processus se déroule sous la forme d’un jeu, ce qui est important pour l’état psychologique du bébé.

Homéopathie

Le traitement des végétations adénoïdes avec homéopathie est effectué dans le but d’augmenter la résistance, de renforcer le système immunitaire, de donner à l’organisme la force et la capacité de lutter de manière indépendante contre les infections bactériennes. Habituellement, les médecins homéopathes prescrivent des médicaments en fonction des caractéristiques anatomiques de l’enfant, du degré de négligence adénoïde et d’autres nuances.

De manière topique, les gouttes d’huile de Tui et de Riniltis Complexone sont instillées dans le nez. Ils réduisent l’inflammation, restaurent l’épithélium et réduisent la végétation adénoïde. Euphorbium compositum est un médicament homéopathique complexe doté de propriétés anti-allergiques, réparatrices et anti-inflammatoires.

Il est utilisé pour traiter les végétations adénoïdes, la rhinite chronique, y compris l’étiologie allergique, la sinusite et d’autres pathologies du rhino-pharynx.

Le spray est injecté dans chaque passage nasal plusieurs fois par jour. Il est efficace dans le cadre d’une thérapie complexe visant à éliminer les végétations adénoïdes.

Les parents qui ont utilisé cet outil affirment qu’après une semaine de traitement, ils ont constaté un résultat positif.

L’homéopathie associée aux végétations adénoïdes chez les enfants contribue à renforcer le corps de l’enfant dans son ensemble et à éviter non pas les conséquences du problème (accroissement des végétations adénoïdes), mais sa cause – immunité réduite et maladies infectieuses.

Méthode Buteyko

Cette technique repose sur un ensemble d’exercices comprenant des exercices de respiration. De nombreux tests effectués par des scientifiques confirment que la méthode de Buteyko permet de réduire les manifestations d’asthme, de végétations adénoïdes et d’autres pathologies.

L’application de la méthode prévoit une formation régulière pendant plusieurs mois. En général, cette technique implique la restauration de la fonction respiratoire grâce à la relaxation musculaire.

Vous devez respirer doucement et doucement, mais uniquement par le nez.

La méthode Buteyko fournit trois règles:

  • ne respire que par le nez – même si c’est impossible, il commence à se décomposer pendant l’entraînement
  • aligner et réduire la respiration en détendant les muscles
  • éviter les pénuries d’air graves pendant l’exercice.

La technique pour les enfants est développée sur la base du jeu à l’aide d’images d’entraînement. La méthode Buteyko n’est pratiquée que dans des cliniques spécialisées et donne d’excellents résultats dans le traitement des végétations adénoïdes.

Médecine traditionnelle dans la lutte contre la pathologie

Il est possible de traiter les végétations adénoïdes à la maison à l’aide de recettes traditionnelles utilisées conjointement avec les principales méthodes thérapeutiques.

Voici quelques recettes pour la thérapie à domicile:

  • Pommade aux herbes Hypericum. Mélanger les herbes avec du beurre non salé 1: 4. Ajoutez-y 5 gouttes de jus de chélidoine. Agitez la composition, versée dans la bouteille, pour obtenir une émulsion homogène. Il doit être instillé dans les narines, 2 gouttes trois fois par jour.
  • Budra est en forme de lierre – une cuillère à soupe d’herbe est bouillie dans un verre d’eau pendant 10 minutes, puis inspirez les vapeurs de la décoction obtenue plusieurs fois par jour pendant 5 minutes. A température, la procédure est contre-indiquée.
  • Fruits de clou de girofle. 10 fruits verser un verre d’eau bouillante, insister jusqu’à brun foncé. La composition finie doit être instillée dans le nez quelques gouttes aussi souvent que possible pendant la journée.
  • Une solution de sel de mer. Une cuillère à café est diluée dans un verre d’eau tiède jusqu’à dissolution complète. Rincer le nez deux fois par jour.
  • Celandine avec graisse de porc intérieure. 2 cuillères à soupe Cuire les herbes dans un verre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Après une demi-heure, filtrer. 100 ml de graisse de porc fondue, mélanger avec le bouillon et mettre au four pendant 1 heure. À une cuillerée à thé du produit fini, vous devez ajouter 2 gouttes de chélidoine, faire tremper des morceaux de coton avec ce composé et les insérer dans les narines pendant 5 à 10 minutes. La procédure est répétée trois fois par jour pendant 10 jours.

Traitement chirurgical

L’opération pour les végétations adénoïdes chez les enfants, appelée adénotomie, est effectuée après que toutes les tentatives de guérison de la pathologie avec des méthodes conservatrices aient été inefficaces. La décision est prise par le médecin avec les parents de l’enfant.

Beaucoup de parents sont tirés au dernier point après une opération, craignant que celle-ci ne passe sans anesthésie et cause une douleur intense à l’enfant.

Aujourd’hui, la médecine utilise de nombreuses méthodes pour soulager la douleur, allant de l’anesthésie locale à l’anesthésie générale. L’anesthésie générale entraîne parfois des conséquences négatives; par conséquent, l’anesthésie locale est souvent utilisée sous forme de lubrification ou de pulvérisation de l’anesthésique sur la membrane muqueuse.

Après l’opération, la température de l’enfant peut augmenter, il s’agit d’une réaction naturelle du corps. Certains enfants se plaignent de douleurs abdominales, de selles avec facultés affaiblies, de vomissements avec du sang.

De tels phénomènes se produisent si l’enfant avale du sang pendant l’opération.

Immédiatement après l’opération, de nombreux enfants remarquent une respiration libre avec le nez, qui peut être aggravée par un «squish» et un twang nasal. Ces phénomènes disparaissent dans les 10 jours suivant l’intervention, lorsque l’œdème muqueux disparaît.

Dans tous les cas, pour effectuer l’opération ou non, que pour traiter l’adénoïdite, la décision est prise avec les parents. Mais si toutes les méthodes conservatrices ont été essayées et qu’elles ne donnent aucun résultat, ne tourmentez pas l’enfant et n’entraînez pas un retard physique ou mental, une perte d’ouïe ou d’autres complications graves.

Le traitement des végétations adénoïdes est un processus long et complexe pour lequel les parents devraient être préparés. L’opération est la mesure la plus extrême à laquelle vous pouvez recourir avec l’inefficacité d’autres méthodes.

Seule une thérapie complexe (alternance de remèdes médicaux, folkloriques et homéopathiques) peut aider à débarrasser un enfant des végétations adénoïdes et non à l’amener à la table d’opération.

О admin

x

Check Also

Que faire avec un bouchon de liège dans l’oreille: comment le retirer soi-même à la maison

Chaque personne au moins une fois dans sa vie rencontre des sensations désagréables dans les ...

Traitement de la pharyngite: comment traiter, comment guérir rapidement, les médicaments et les médicaments

La pharyngite est une maladie assez commune et survient souvent sans signes d’infection visibles. Par ...