Главная 7 Maladies de l'oreille, du nez et de la gorge 7 Comment guérir le nez qui coule: moyens de s’en débarrasser, traitement efficace, que faire

Comment guérir le nez qui coule: moyens de s’en débarrasser, traitement efficace, que faire

Comment guérir le nez qui coule: moyens de s'en débarrasser, traitement efficace, que faire

Les médecins avertissent qu’un nez qui coule ne peut pas être considéré comme un phénomène sans danger, car il peut provoquer diverses complications, y compris les plus dangereuses. Par conséquent, les patients se demandent toujours comment traiter correctement le nez qui coule, afin que le traitement soit efficace et sûr, et les médecins recommandent toujours de demander de l’aide à la clinique.

Cette mesure ne sera pas superflue, car divers facteurs peuvent provoquer les symptômes de la rhinite, après quoi il sera beaucoup plus facile de faire face à la pathologie. Il est nécessaire de faire particulièrement attention à l’auto-traitement à domicile. Dans certains cas, une tactique erronée non seulement échoue, mais entraîne également une détérioration de l’état du patient.

De telles situations nécessitent d’appeler un médecin à la maison ou d’aller à la clinique pour un examen.

Quand un traitement est-il nécessaire?

Afin de traiter correctement un nez qui coule, il est nécessaire d’identifier sa cause initiale, puis d’effectuer un traitement symptomatique, mais également d’éliminer le facteur provoquant. Cela devient l’essentiel dans le choix des préparatifs et des moyens nécessaires. Quelles causes peuvent causer une rhinite:

  • virus et bactéries
  • surfusion régulière
  • prédisposition allergique
  • interventions chirurgicales antérieures, en particulier dans le nasopharynx
  • pathologie du système endocrinien
  • dépendance vasoconstrictrice
  • problèmes avec le système immunitaire
  • lésions du nez, anomalies congénitales de la structure du système squelettique, par exemple courbure du septum
  • prolifération de polypes ou de végétations adénoïdes.

Ainsi, si un nez qui coule est associé à un rhume, vous devez être traité avec des médicaments antiviraux, la nature allergique de la maladie implique une tactique de traitement complètement différente. Pour vous débarrasser du froid rapidement et efficacement, vous devez suivre un certain nombre de règles spécifiques.

Par exemple, lorsqu’une rhinite, aggravée par de la fièvre, est appliquée au patient au repos grâce à l’utilisation d’anti-inflammatoires et d’antipyrétiques. Pour rétablir une respiration normale, il est nécessaire de nettoyer régulièrement les voies nasales et les sinus des sécrétions muqueuses.

Vous pouvez bien nettoyer votre nez avec une solution saline ou une décoction d’herbes médicinales – cela aidera à soulager la congestion, à réduire l’inflammation et à assécher le tissu muqueux oedémateux. L’élimination de l’excès de mucus épais du nez constitue non seulement un traitement symptomatique, mais également une mesure de prévention des diverses complications associées à un apport insuffisant en oxygène dans le corps.

Façons de traiter la rhinite

En commençant les procédures à la maison qui peuvent arrêter un nez qui coule, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de contre-indications ou de réactions allergiques à certains composants des recettes utilisées en thérapie. Cet article décrira le moyen le plus populaire et le plus efficace de vaincre la rhinite, même si elle est longue et qu’il n’ya pratiquement aucun espoir d’amélioration.

Si nous parlons spécifiquement de la médecine traditionnelle, un tel traitement ne donnera pas de résultats rapides. Ici, l’essentiel est de respecter une stricte régularité des procédures et du traitement des agents thérapeutiques, ce qui nous permettra d’obtenir une augmentation durable de l’immunité, d’éliminer le rhume et d’empêcher son apparition dans un proche avenir.

Traitement au miel

Le traitement de la rhinite au miel est une procédure qui a fait ses preuves au fil des ans et qui a longtemps démontré son efficacité. Souvent, à ce fameux produit de l’apiculture, ajoutent divers composants qui peuvent guérir la morve, améliorer l’immunité et saturer le corps en vitamines essentielles. Ces produits comprennent le citron et le gingembre.

Moyens sur la base de ces composants ont un goût épicé, bien soulager de la rhinite obsessionnelle et prolongée.

Ce qui explique la haute efficacité de l’association miel, gingembre et citron dans le traitement de la rhinite:

  • le gingembre contient une grande quantité d’acides aminés, de composants biologiquement actifs, notamment de phytoncides, qui contribueront à améliorer le tonus, à réchauffer, à augmenter la transpiration et à renforcer le système immunitaire
  • Le miel est considéré comme un élixir qui prolonge la vie et favorise la santé. Il contient beaucoup de vitamines et de minéraux qui peuvent traiter efficacement presque tous les symptômes du rhume.
  • Le citron est un entrepôt de vitamine C, pas un seul produit en contient en si grande quantité, c’est l’homme qui a besoin de l’acide ascorbique sous sa forme naturelle pour traiter le rhume et la rhinite. De plus, l’ajout de citron dans la composition d’agents thérapeutiques leur confère un goût et un arôme particuliers, ce qui rend le processus de traitement agréable.

Comment préparer la composition de ces produits, afin de pouvoir faire face à un rhume? Pour la fabrication du premier, il faut prendre 300 grammes de racine de gingembre frais, un fruit de citron de taille moyenne (environ 150 grammes) et du miel naturel.

La racine de gingembre est pré-pelée, car elle est solide, puis le produit est bien écrasé.

Le citron ne doit pas être nettoyé, sa peau contient beaucoup de nutriments et de vitamines, il suffit d’enlever les os et de la broyer à l’aide d’un mixeur, d’une râpe ou d’un hachoir à viande. Les ingrédients préparés doivent être pliés dans un plat en verre avec un couvercle et 150 grammes de miel doivent être versés sur le mélange. Après le mélange, conservez la composition au réfrigérateur.

Cette composition doit être prise chaque jour, non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention du rhume – une cuillerée à thé avant chaque repas (pendant 25 à 30 minutes). Pour les enfants qui ne sont pas susceptibles d’être allergiques au miel et qui ont atteint l’âge de 5 ans, il est recommandé d’utiliser 0,5 cuillère à thé trois fois par jour.

La deuxième composition de médicaments est préparée comme suit: vous devez prendre de la racine de gingembre (environ 2 cm), 2 cuillerées à thé de miel frais et un quartier de citron. Le gingembre haché et mélangé et le citron doivent être versés avec un verre d’eau bouillante et après une demi-heure d’infusion, ajoutez la portion de miel préparée.

Si un patient souffre non seulement de rhinite, mais également d’une toux sèche et irritante, vous devez prendre régulièrement la composition décrite dans la première recette, car le gingembre a de légères propriétés expectorantes. Composition de la cuillère dans ce cas, il est souhaitable de dissoudre sous la langue.

Lavage nasal

De nombreux patients demandent quoi faire avec un rhume si le mucus est si abondant qu’il ne dort pas bien? Pour éliminer l’excès d’exsudat de la cavité et des voies nasales des sinus, tous les patients sont lavés avec une solution saline.

La procédure contribue non seulement au nettoyage mécanique, mais également à assainir les zones touchées et à réduire le processus inflammatoire.

Le sel de mer naturel a une composition unique, dans laquelle se trouvent des composés naturels aux propriétés désinfectantes, anti-inflammatoires et apaisantes. S’il n’est pas possible d’acheter du sel de mer, un sel de table ordinaire suffira – il suffit d’ajouter une cuillère à soupe sans diapositive à un litre d’eau.

Si le patient souffre d’un rhume en se rinçant pour la première fois, les conseils suivants vous seront utiles:

  • Nul besoin d’essayer d’améliorer l’effet thérapeutique de la procédure en ajoutant excessivement du sel à l’eau – cela brûlerait la membrane muqueuse et aggraverait la rhinite. Les enseignements des yogis indiens, à l’origine de la recette du lavis pour le nez, disent que l’eau doit avoir un goût salé, un peu comme le sang humain.
  • Avant le lavage, il est nécessaire d’attendre que les cristaux de sel marin se dissolvent complètement dans l’eau. En négligeant cette règle, le patient risque d’être endommagé à l’épithélium muqueux nasal.
  • l’eau chaude ne peut pas être utilisée pour la procédure, la composition chauffée à 40–42 o sera optimale
  • pendant le lavage, l’eau doit couler dans une narine et se vider de l’autre. La bouche doit être légèrement ouverte, mais ne pas injecter la solution avec les narines – il y a un risque d’étouffement.

Il existe une méthode pour se débarrasser du rhume sans rinçage: pour cela, diluez une cuillère à soupe de sel dans 250 ml d’eau chaude, puis humidifiez-la avec un mouchoir en lin et couvrez-la avec votre visage, vous devez tenir une serviette pendant 15 minutes. Cela permettra d’éliminer le mucus des voies nasales et d’humidifier l’épithélium.

Les patients souffrant de nez qui coule régulièrement sur fond de sinusite chronique sont souvent ajoutés à la composition pour laver quelques gouttes d’iode – ceci permet non seulement de nettoyer les sinus, mais également de garantir l’effet de la désinfection.

Afin de faciliter rapidement la respiration et de vous débarrasser de la sensation de congestion, il est possible de procéder par inhalation, à la vapeur ou à sec. Pour l’inhalation de vapeur, vous aurez besoin d’une huile essentielle médicinale, d’une serviette éponge et d’une bassine avec de l’eau chaude, mais non bouillante (la température idéale de l’eau sera de 60 à 65 ° C).

Dans l’eau chaude, vous devez ajouter de l’huile essentielle, vous pencher sur le récipient et couvrir avec une serviette. Pour soigner un nez qui coule, des éthers de sapin, pin, thuya, clou de girofle, pêche ou argousier feront l’affaire.

L’inhalation de vapeurs d’eucalyptus procure un excellent effet – cette plante possède des propriétés anti-inflammatoires prononcées et une odeur rafraîchissante vous permet de vous débarrasser rapidement de la congestion nasale.

L’inhalation sèche est l’inhalation de vapeurs d’éther, placé dans une lampe spéciale. Une bougie qui brûle l’huile brûlera par le dessous et l’arôme se répandra dans la pièce, nettoyant le nez du mucus et éliminant le gonflement des tissus.

S’il n’y a pas de lampe à parfum dans la maison et qu’il n’est pas possible de l’acheter, il existe une autre option pour l’inhalation sèche.

Quelques gouttes de votre éther préféré doivent être placées sur un foulard propre, puis déposé sur la table ou à la tête du lit du patient. Pendant la journée, vous pouvez utiliser de l’huile de sapin ou d’eucalyptus pour vous débarrasser de la congestion, et pendant la nuit, verser l’huile de lavande sur une écharpe propre afin de soulager le patient et de lui procurer un sommeil profond, ce qui est nécessaire pour bien dormir.

Jus de Kalanchoe

Le traitement de la rhinite avec le jus de cette plante est probablement le remède le plus populaire parmi ceux utilisés par les patients au cours du traitement à domicile. Le jus de Kalanchoe a des propriétés bactéricides, anti-oedémateuses et irritantes, qui permettent de détruire les bactéries (responsables du rhume), de réduire la production de mucus et de provoquer des éternuements.

C’est en éternuant qu’une personne se débarrasse de l’accumulation d’exsudat épais, un tel effet ne peut être obtenu en la soufflant simplement, et l’effet de Kalanchoe est calculé à cet effet.

Avant d’utiliser les feuilles, il est recommandé d’envelopper un chiffon foncé et de le placer au frais pendant plusieurs heures – il stimule les réactions chimiques pour activer les substances utiles. Le jus fraîchement pressé d’une feuille doit être dilué en deux avec de l’eau bouillie et injecté dans les narines de 2 à 3 gouttes plusieurs fois par jour.

Certaines recommandations doivent être suivies lors du traitement du jus de Kalanchoe:

  • Ne pas utiliser cette méthode à température élevée.
  • ne pas enterrer le jus en cas d’étiologie virale ou allergique de la rhinite, uniquement en cas de rhume bactérien (la sécrétion de couleur jaune-vert et de consistance épaisse du nez l’indique)
  • Le traitement par Kalanchoe ne devrait commencer que 3 à 4 jours après le début de la maladie.
  • ne pas appliquer de gouttes de plus de 5 jours
  • Avant l’utilisation, assurez-vous qu’il n’y a pas d’allergie à cette plante.

Avec le développement de symptômes tels que des larmoiements, des brûlures dans les voies nasales et des démangeaisons, arrêtez d’utiliser les gouttes et, idéalement, avant de commencer le traitement, consultez votre médecin pour connaître les réactions imprévues du corps au jus de Kalanchoe.

Acupressure

L’acupuncture est une acupuncture, technique venue de l’Est qui consiste à agir sur certaines zones pour obtenir l’effet thérapeutique souhaité. Dans le cas d’un nez qui coule, quand chaque patient ne sera pas capable de positionner correctement les aiguilles (en plus, cela peut être dangereux), l’acupression sera une alternative – acupression conductrice.

Les guérisseurs de l’Est ont créé toute une carte indiquant exactement quels points du visage d’une personne sont étroitement liés aux zones sensibles des voies nasales et des sinus. Ils affirment que le massage de certaines zones vous permet de vous débarrasser rapidement d’un rhume et que la technique de l’auto-massage n’est pas longue et difficile.

Quels points doivent être affectés pour se débarrasser de la congestion:

  • des taches des deux côtés des ailes du nez
  • fosses situées à la base des ailes, légèrement plus hautes que les premiers points
  • point situé entre la base des sourcils (au-dessus du pont du nez)
  • points près des tréteaux des deux oreilles
  • points situés aux coins extérieurs des yeux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez masser les lobes des oreilles, le dos des paumes et la place dans le pli entre le pouce et l’index. Toutes ces zones sont également dotées de zones sensibles associées aux récepteurs nerveux responsables du nez. Le massage doit être effectué avec des mouvements de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, puis contre celui-ci, dans chaque sens 15 fois.

Échauffement

Les procédures de chauffage sont un traitement efficace du rhume à la maison, effectué à l’aide de divers moyens, qui seront discutés plus tard. Cependant, il est nécessaire de préciser que l’échauffement n’est pas la principale méthode de traitement, mais seulement une méthode auxiliaire participant à la thérapie complexe du rhume.

La procédure est la suivante: sous l’influence de la chaleur, la température dans les tissus augmente, elle améliore la circulation sanguine, le flux lymphatique et le métabolisme. Par conséquent, lors de l’échauffement du nez, le gonflement diminue, le niveau d’inflammation diminue en raison d’une diminution du taux de reproduction des microbes pathogènes, l’immunité locale augmente et la rhinite disparaît.

Il est recommandé de ne réchauffer le nez que quelques jours après le début de la maladie, lorsque seules les manifestations catarrhales sont présentes et que le mucus est clair et fluide. Dans les cas où la rhinite se déroule sur le fond d’un exsudat jaune-vert et s’accompagne d’une température élevée, il n’est pas possible de se réchauffer.

Voici des moyens de vous réchauffer le nez à la maison:

  • Lampe infrarouge. Commencer un nez qui coule la meilleure façon de guérir de cette façon. La lampe ne doit pas être éloignée de moins de 20 cm du visage, en dirigeant la lumière vers le nez. La chaleur doit être intense, mais pas brûlante, mais les yeux doivent être fermés pendant la procédure. Si vous commencez à chauffer la lampe à temps, la rhinite pourra être éliminée en deux jours seulement. La durée de la session est de 10 minutes, trois procédures suffisent par jour.
  • Sel iodé. Ceci est un remède populaire pour la rhinite à la maison. Pour un meilleur effet, le sel est chauffé dans une poêle à frire, placez-le dans des sacs spéciaux étanches et fixez-le des deux côtés du nez. La durée de ce chauffage est de 10 minutes et doit être effectuée deux fois par jour.
  • Les plâtres à la moutarde enrhumés sont un bon moyen d’améliorer l’approvisionnement en sang des tissus, d’accroître la résistance de l’organisme et plutôt de se débarrasser des signes de la maladie. Ils doivent être superposés à la région des omoplates et du thorax jusqu’à l’apparition d’une sensation de brûlure prononcée, mais n’en faites pas trop pour ne pas vous brûler. S’il est nécessaire de réchauffer les cuisses, de la moutarde ordinaire est utilisée sous forme de poudre. Vous pouvez le mettre dans des chaussettes chaudes et sèches, les mettre sur vos pieds et aller au lit.
  • Filet d’iode sur le nez. Après l’avoir dessiné, vous devez couvrir la zone de réchauffement avec un morceau de gaze, plié en trois et humidifié avec de l’eau minérale. Cette compresse doit être conservée au moins 40 minutes pour obtenir un bon effet. Avec l’aide de la moutarde, vous pouvez soulever les jambes avec succès, à condition que l’eau les recouvre sur les jambes mêmes, sinon le traitement ne progressera pas. La durée du bain de pieds est de 10 à 15 minutes, alors qu’il est nécessaire de s’assurer que l’eau ne refroidit pas, en ajoutant périodiquement la quantité requise.

Après la procédure, vous devez vous allonger sous une couverture pendant environ une demi-heure et pendant la période d’échauffement, assurez-vous qu’il n’y a pas de courants d’air dans la pièce. Lorsque l’état de santé se dégrade, vous devez vous arrêter et consulter un médecin.

Boissons fortifiantes

Outre les traitements externes sous forme de réchauffement, d’inhalation et de massage, l’utilisation de boissons vitaminées a un effet bénéfique sur le traitement de la rhinite: elle réduit l’intoxication du corps lors d’un rhume, améliore le système immunitaire et diminue le niveau d’inflammation. Que pouvez-vous boire pour vous débarrasser des symptômes de la rhinite et des ARVI:

  • Thé aux framboises et fleurs de citron vert. Cette boisson a un effet anti-inflammatoire, améliore la séparation de la sueur, augmente la résistance du corps et le stimule à combattre la maladie seule. De plus, le thé est très agréable à déguster.
  • Jus de canneberge ou de canneberge. Les propriétés bactéricides uniques de ces baies sont dues à la masse de vitamine C dans la composition, elles sont indispensables pour un rhume et une infection virale. Les baies sont broyées avec du sucre dans un rapport de 3: 1, puis versées avec 0,5 litre d’eau bouillie (sous forme refroidie à 50 ° C).
  • Lait à l’ail. Au coucher, il sera utile que le patient boive la composition suivante: un verre de lait avec l’ajout de quelques gouttes de jus extraites d’une racine de clou de girofle.
  • Thé à l’échinacée. Beaucoup ont entendu parler des propriétés immunomodulatrices de cette plante qui, de plus, réduit l’inflammation et a une action active contre les virus. Pour préparer le thé, vous avez besoin d’une cuillère à soupe d’échinacée sous forme sèche pour pouvoir être infusée avec 0,5 litre d’eau bouillante. La composition doit reposer pendant la nuit. Filtre boire boire chaud 80 ml trois fois par jour.
  • Bouillon hanches. Cette plante est connue pour sa capacité à augmenter la résistance du corps à l’infection, et la rose sauvage est riche en acide ascorbique et en vitamines. Plusieurs cuillères à soupe de fruits séchés sont broyés et versés dans 500 ml d’eau bouillante. La composition doit rester jusqu’au matin, puis filtrer et boire 100 ml deux fois par jour.

L’abus d’alcool est la principale condition pour traiter non seulement un patient adulte, mais également un enfant pendant son repos au lit. Les boissons chaudes vous permettront de transpirer, d’éliminer les toxines, de relâcher le mucus épais et de guérir rapidement.

Bien sûr, le choix principal est de savoir comment arrêter un rhume, qu’il soit possible de le soigner soi-même à la maison ou que la maladie soit entrée dans une phase où les médicaments ne suffisent pas – cela reste toujours avec le médecin. Vous pouvez en savoir plus sur les médicaments qui traitent habituellement les manifestations de la rhinite dans cet article, mais vous ne pouvez pas en abuser de façon indépendante.

Les méthodes à domicile ne conviennent que dans les cas de maladies non compliquées, lorsque le patient ne présente pas une température élevée et un écoulement purulent du nez. Avec l’apparition de tels signes ne peut pas être, il est lourd de complications graves, surtout si l’enfant est malade.

О admin

x

Check Also

Traitement de la pharyngite: comment traiter, comment guérir rapidement, les médicaments et les médicaments

La pharyngite est une maladie assez commune et survient souvent sans signes d’infection visibles. Par ...

Comment se débarrasser du coma dans la gorge: moyens de traiter, que faire, le traitement de la grosseur

Au moins une fois dans sa vie, chacun de nous a eu la sensation d’avoir ...