Главная 7 Maladies d'estomac 7 Allaitement et allaitement Festal

Allaitement et allaitement Festal

La sensation de lourdeur dans l’abdomen, l’indigestion, la distension abdominale est considérée comme un phénomène fréquent chez les femmes qui allaitent leur bébé. La cause la plus fréquente d’anomalies dans l’organisme est une quantité insuffisante ou une diminution de l’activité des enzymes digestives.

À la suite de ce dysfonctionnement, la nourriture commence à être digérée et absorbée beaucoup plus lentement que dans l’état normal et sain du corps. Par conséquent, il y a immédiatement une stagnation, qui s’accompagne de certains symptômes désagréables: nausées, douleurs abdominales et abdominales, lourdeur à l’estomac, etc.

Réception festive pendant la période de GW

Pendant l’allaitement, vous pouvez prendre Festal. Mais pour cela, vous devez d’abord peser le pour et le contre et consulter un médecin généraliste et un pédiatre.

Pour savoir à quel point le GW Festal est sûr, le spécialiste et notre article vous aideront.

Festif – Il s’agit de la préparation enzymatique la plus connue et populaire auprès de nombreuses personnes. Cela contribue au travail favorable de l’estomac et des intestins: les enzymes contenues dans le produit aident à normaliser le processus de digestion dans le corps, tandis que les substances auxiliaires aident à améliorer le processus d’absorption des nutriments par l’intestin grêle.

Festal contient de la pancréatine, de l’extrait de bile de bovin et de l’hémicellulase. Considérez chaque composant et son effet sur le corps.

Action composante festive

La pancréatine produit sa propre enzyme qui aide à accélérer les processus de clivage.

La pancréatine contient des ingrédients actifs supplémentaires. La présence de ces substances aide à absorber efficacement tous les aliments et à décomposer les principales substances qui nourrissent le corps: protéines – lipides – glucides.

En particulier, l’amylase aide à la dégradation de l’amidon, de la lipase – graisses et de la protéase et à la décomposition des protéines dans l’intestin grêle.

Une quantité suffisante d’enzymes est ajoutée au corps, à l’aide de laquelle la nourriture est digérée, puis se déplace dans les intestins. Dans le même temps le travail du pancréas amplifie et se stabilise.

L’hémicellulase dissout la fibre.

L’extrait de bile accélère le traitement des aliments en substances appropriées et réduit la charge sur le pancréas.

Indications d’utilisation du médicament pendant l’allaitement

Festal GV pour les mamans est généralement prescrit par un médecin avec les signes et symptômes suivants:

  • si l’estomac est lourd ou douloureux
  • lorsque le trop-plein d’estomac se fait sentir après un repas copieux
  • en cas d’observation de flatulences
  • si tu te sens malade
  • en cas de diarrhée soudaine.

Quelles maladies peuvent rendre une femme prendre Festal pendant l’allaitement:

  • pancréatite aiguë ou chronique lors d’une exacerbation
  • maladies chroniques des organes du tractus gastro-intestinal
  • la période postopératoire d’adaptation d’un organisme si, par exemple, un estomac ou une partie de celui-ci a été retiré, affection entraînant une perturbation de la digestion, de la constipation ou de la diarrhée
  • mode de vie sédentaire, sédentaire.

Si le médecin la surveille, il est permis d’apporter le médicament festif à la mère pendant l’allaitement.

Le médicament est pris à l’intérieur du corps, après avoir mangé ou combiné avec la prise de nourriture. Les comprimés / comprimés doivent être avalés, suivis d’un verre d’eau. Devrait prendre 1-2 comprimés trois fois par jour, si le médecin n’a pas nommé de traitement personnel.

Si le processus de digestion se détériorait légèrement, vous pourrez alors régler le problème en quelques jours.

Effets secondaires et surdosage

Festal est considéré comme un médicament enzymatique sûr, mais comme tout médicament, il a ses propres contre-indications.

Vous ne pouvez pas violer le dosage du médicament, sinon vous pouvez obtenir une réaction allergique du corps: rougeur de la peau, éternuement, larmoiement et parfois démangeaisons de la peau (urticaire).

Dans certains cas, des nausées, des coliques intestinales et parfois une diarrhée grave de type non infectieux ou, au contraire, une constipation peuvent apparaître. Avec un long médicament dans le sang / l’urine du patient, on observe une augmentation de la quantité d’acide urique.

Si, toutefois, une surdose de drogue a eu lieu, alors vous devriez arrêter complètement de prendre la fête. Il est recommandé de boire beaucoup de liquide et d’administrer un traitement approprié contre les symptômes d’une nouvelle maladie.

Interaction de la fête avec d’autres médicaments

Si vous prenez la fête en même temps que d’autres médicaments, y compris des vitamines et des micro-éléments, vous constaterez peut-être une augmentation ou une diminution de l’efficacité de la prise de la fête ou d’un autre médicament pris en parallèle.

Ainsi, par exemple, si vous buvez une boisson de fête avec du fer, l’effet bénéfique du fer sur le corps sera minime. Le fer est nécessaire à la mère qui allaite et au bébé pour éviter l’anémie (diminution de l’hémoglobine dans le sang).

Si cela se produit, la plaie ombilicale guérira longtemps. En outre, l’enfant court le risque de contracter une maladie purulente.

Un manque de fer peut entraîner l’apparition de la jaunisse physiologique chez l’enfant, une lente prise de poids et de la masse musculaire, ainsi qu’une diminution de l’intelligence de l’enfant dans le futur.

Les propriétés bénéfiques de l’acide folique (B9) seront également réduites. Ce médicament est très important pour la formation du squelette osseux, pour la croissance normale du nourrisson.

La vitamine B9 prévient le développement de l’anémie, des maladies de l’estomac et des intestins, régule le métabolisme et les organes digestifs.

Recommandations utiles pour les femmes pendant l’allaitement

  1. Si la mère prend la fête, elle doit être sûre que le médicament sera sans danger pour le bébé et efficace pour elle-même. Par conséquent, vous devez être très prudent et attentif lorsque vous prenez le médicament. Des règles simples et des recommandations aideront à cela.
  2. Prendre le médicament seul n’est pas recommandé sauf en cas de nécessité urgente.
  3. Après avoir pris le médicament, le lait restant dans la poitrine doit être drainé pour soulager la poitrine. En aucun cas, ne doit pas donner à l’enfant le lait exprimé doit être éliminé.
  4. Il est nécessaire de prendre le médicament immédiatement après l’allaitement. Ainsi, les enzymes actives pénètrent dans le corps de la femme et non dans le lait.
  5. Lorsque vous prenez un médicament fermenté, vous devez surveiller de près la santé du nouveau-né. Si le bien-être de l’enfant a changé, empiré, il est nécessaire d’arrêter immédiatement de prendre le médicament et de consulter un médecin: un gastro-entérologue, un médecin généraliste, un pédiatre. Seule une approche consultative globale peut aider à résoudre le problème de la mère allaitante et de son enfant.
  6. Pendant le traitement avec festal, la mère doit suivre un certain régime et un régime strict. Les médecins conseillent de boire du jus de grenade, d’ajouter du riz et du pain noir d’hier à la nourriture (pour consolider et normaliser le fauteuil).
  7. Boire des médicaments devrait être avec de la nourriture. Il est nécessaire de laver le médicament avec de l’eau non gazeuse. Compote, thé, jus et autres liquides, l’enzyme ne peut pas être lavée.
  8. Les pilules ou les comprimés doivent être avalés sans mastication. L’enzyme est dans l’enrobage entérique, qui se dissout dans l’intestin grêle, commence à agir efficacement à la “destination” du médicament. Avec une bonne pilule, la digestion s’améliorera, la douleur et les ballonnements disparaîtront, les selles reviendront à la normale, l’état général et le bien-être du corps s’amélioreront.
  9. Après avoir utilisé le médicament enzymatique, il est préférable de prendre une position horizontale, en y restant environ une demi-heure. Dans cette position, le corps apprend et dissout rapidement les composants actifs de la fête de la drogue.
  10. Si la consommation d’une grande quantité du médicament est provoquée par un besoin aigu, vous devez arrêter temporairement d’allaiter. C’est le moyen le plus sûr pour un bébé et c’est temporaire (en fonction du traitement, cela peut durer une semaine ou deux). Un enfant a besoin d’une mère en bonne santé avec du lait en bonne santé.
  11. Pendant le sevrage, vous pouvez nourrir le nourrisson avec le mélange. Il est préférable de ne pas utiliser le mamelon mais bien avec une cuillère, une petite tasse, en utilisant une seringue en plastique sans aiguille. Dans ce cas, il y aura moins de chances que le bébé abandonne complètement le sein de la femme à l’avenir, car il est beaucoup plus difficile d’en sucer le lait que le mamelon.
  12. La fréquence de prise du médicament et de son dosage est uniquement prescrite par le médecin traitant. Un patient pendant l’allaitement est obligé de suivre strictement les prescriptions recommandées par le gastro-entérologue. Il est impossible de se soigner soi-même – cela peut avoir des conséquences tristes et des complications graves dans la vie de la mère et de son bébé.

Une fois le traitement terminé, l’enfant peut à nouveau être appliqué sur le sein. Après tout, ces nutriments qui transportent le lait maternel ne peuvent être remplacés par rien.

Et rappelez-vous la règle importante: tant que le bébé mange le lait de sa mère, il n’a pas peur du rhume ni de la maladie.

О admin

x

Check Also

Mezim – effets secondaires

Au cours de toute maladie des médecins des substances médicinales. Selon leur ordonnance, un patient ...

Pancréatine avec allaitement maternel (HB) et allaitement

La grossesse et l’allaitement semblent être la meilleure période dans la vie d’une femme. Cependant, ...